Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

22 articles avec xubera

Pette Basaburu.....

Publié le par BIL XOKOA

Arrokiagako Pastoralak doidoia iganik, huna duala 30 urte emaiten zen "Pette Basaburu Pastorala" Pagolan,  errejenta zen Batista Urruty, txululan eta tabalan JM. Bedexagar eta Gat Arane, nik... 17 urte nuntian

Beste ordu, beste denbora, beste aritzeko menera bat, bena zer plazera arra sogitia....

Publié dans xübera

Partager cet article

Repost 0

Argazki bizidun.....

Publié le par BIL XOKOA

Publié dans xübera

Partager cet article

Repost 0

Belagilen trajeria....

Publié le par BIL XOKOA

Les dimanches 26 juillet et 2 août 2009 les habitants de la commune d'Alos-Sibas-Abense en Haute Soule se mobilisent pour donner deux représentations d'une pastorale qui retrace le drame des procès de sorcellerie du XVIIème siècle en Labourd.

La chasse aux sorcières en Labourd

Les procès de sorcellerie du Labourd, dont on commémore le 400ème anniversaire, constituent la trame de la pastorale souletine jouée cette année.

 

Ecrite par Dominika ("Titika") Rekalt , "Belagileen trajeria" ("La tragédie des sorcières") s'inspire d'une période trouble de l'histoire du Pays Basque. Au début du XVIIème siècle, Henri IV roi de France envoie, à la demande de notables locaux, le sieur de Lancre rétablir l'ordre que perturberaient de soi-disant sorcières. S'en suivront de nombreux procès à l'issue desquels plusieurs dizaines de personnes - surtout des femmes - seront condamnées au bûcher avant qu'une révolte ne vienne mettre fin à l'injustice.

La pastorale souletine et ses acteurs

C'est près de 95 habitants des trois quartiers d'Alos-Sibas-Abense qui monteront sur scène. Depuis le début de l'année ils répètent leurs rôles sous la direction du metteur en scène "errejenta" Jean-Pierre Rekalt (frère de Titika Rekalt l'auteur de la pastorale).

Le rôle principal sera interprété par Ihitz Iriart, chanteuse du groupe "Amaren alabak". A noter que les chants ont été travaillés par les acteurs avec l'aide de deux figures de la musique basque en Soule, Niko Etxart et Mixel Etxekopar.

Publié dans xübera

Partager cet article

Repost 0

Kantaldi....

Publié le par BIL XOKOA

Faites passez svp, ça me rendrait vraiment service! J'organise un Kantaldi pour soutenir un projet au profit de jeunes handicapés mentaux de l'ime CAZALA. Venez nombreux.

Jean-Charles. 




KANTALDI   VENDREDI 13 MARS à 21H  


Eglise de GARINDEIN 
 
Avec : AIDEZ AIDE (Chanteurs et musiciens)      
          XIBEROKO SOINULARIAK           
          AINERAK         
          OILARRAK
  
         Ainsi que d'autres chanteurs souletins
           ( idauztarak, xorrotxak, duo, trio....)   


 Organisé pour les enfants  de l'Institut Médico Educatif de CAZALA, par la coopérative scolaire de l'établissement et ses enseignants

Publié dans xübera

Partager cet article

Repost 0

Argazki.......

Publié le par BIL XOKOA


Xohutako maskaradak, 2003 an

Publié dans xübera

Partager cet article

Repost 0

maskarada...

Publié le par BIL XOKOA


Maskarada denboretan sartü gira, aurten Barkoxek dütü egiten; huna Urdinarbeko argazki bat, 1936 eko maskaradak, iea zonbait arra ezagutuko dütützienez? Arizalen izenak balinbatützie....
Si vous reconnaissez les acteurs de cette mascarade d'Ordiarp.....faites le moi savoir

Publié dans xübera

Partager cet article

Repost 0

Buhame....II

Publié le par BIL XOKOA

2° video extrait de l'exposé de Nicole sur lesbohemiens






Publié dans xübera

Partager cet article

Repost 0

Buhame...

Publié le par BIL XOKOA

Qui sont les bohémiens de nos mascarade? ces gens bruyants, turbulents, haut en couleur, voleurs, fainéants....  qu'est ce qu'il se cache derrière?  Nicole nous délivre, a travers son travail, une réalité dont la honte l'aurait peut-etre effacée de nos mémoires, quelque chose de pas très glorieux qui risque de faire tomber quelques mythes sacrés de nos bonnes consciences. Nicole publiera un livre issu de ses recherches courant 2009.
Voici la premiere video.....


Publié dans xübera

Partager cet article

Repost 0

Aidez Aire ikusgarria.....

Publié le par BIL XOKOA

Partaide izatez ikusgarri hortan, ez nüan aisa idazten ahal, artikülüta bat, begi hotzeki, Euskobiziak   emanik baimenareki, hona Gilen IRIARTek egina:

AIDEZ AIRE : JAI ALAIA OSO LILÜRATÜRIKdimanche 2 novembre 2008.

Neskenegünean, Maulen, Aidez Aire ikusgarria izan da. Mila laü ehün pertsona bildü da eta hanitx kanpoan baratü dira. Txartel güziak saldürik ziren ostegün gaüetik. Püblikoak zelütik bijitatü dü bere Xiberoa, antzerki, müjika, dantza eta kantü hanitx gozatzez ber denboran.

Hegazkina Oloruetik abiatzen da. « Har ezazüe züen kajabeta. Gainen, hotz beitateke". Eta filma hasten da.

Bijitatzen dügün herrietan, bi edo hiru bizizalek beren bizia kontatzen deiküe : beren lana, beren bizia, gertaldi txostagarri edo triste zonbait, igaranaren hürrünmina... Püblikoak bihotz hunkidürak aldizkatzen dütü, txostagarritik tristealat. Eta gero, ixüraldia da : « Xiberoa, zelütik, zer eijer den ! »

Herri zonbaitetan lürrealatzen gira. Bijitatzen dügün lehen herria Barkoxe da. Kantariek Etxahunen koblak oropilatzen dütüe, bakarka, biazka edo taldeka, püblikoak ez dü pausatzeko denborarik ere.

Eta hegazkina arrajoaiten da Gotainerat. Artista handi baten agurtzeko mementa da, Mixel Etxekopar, dantza batekin, Jundane Juhaneko süen dantza.

Ondoko herrietan, Urdinarbe. Ikusgarriak ohitarazten deikü, urte oroz, Müjikaren Egünaren denboran, beste kültürak ere agertzen direla. Kantariek Korsikako polifonia bat eskeintzen deiküe eta müjikariek püblikoa lilüratzen düe Irlandes müjika batekin.

Hegazkina berriz aidatzen da Altzürükürat. Eta püblikoaren plazerarentarako, pastoraleko dantza eta kantore eder zonbait ere emanik dira. Jauntxiak eta biazkako dantzak zinez eijer dira.

Altzürükütik landa, Ligirat heltzen gira. Püblikoak hanitx erri egin dü ! Antzerkia ohidüra berri bat da Ligin. Eta, Ligiko antzezlarien agurtzeko, antzerki ttipi bat emanik izan da. Ikusi ahal izan dügü nola gütünekarle bat psikanalista bilakatzen ahal den, "parking" edo aparkalekü baten sortzeko xedearen üngürüan.

Gero, Santa Grazirat joaiten gira, pastoraleko dantza baten ikustera eta kantore baten entzütera.

Ürrentzeko, hegaltatzen gira Larrainerat, azken kantü baten entzütera Xalbador Pastoralaren üngürüan, eta prefosta bidajea Orhi püntan eküratzen da, Orhiko txoriekin.

Ez dakigü beste emanaldirik izanen denez, bena segür dena da DVD bat eginik izanen dela ikusgarri hortaz, abentütik harat salgai datekina.

Gilen IRIART



Publié dans xübera

Partager cet article

Repost 0

subola....xübera VI....

Publié le par BIL XOKOA

Les Vicomtes de Soule, de 1023 à 1154:

  • Raimond-Guillaume Ier
  • Guillaume-Raimond, fils du précédent
  • Guillaume-Raimond, Fort II
  • Gassion, fils du précédent
  • Auger Ier, fils du précédent
  •  Navarre, fille du précédent
    • Auger II, époux de Navarre
  • Bernard-Sanche, neveu de Navarre
  • Raimond-Guillaume II, cousin de Navarre
  • Raimond-Guillaume III, fils du précédent
  • Raimond-Guillaume IV, fils du précédent
  • Raimond-Guillaume V, fils du précédent
  • Auger III, fils du précédent

En 1307 Auger III est déposé par le roi d'Angleterre duc d'Aquitaine et se retire en Navarre. En 1451 la Soule est reconquise sur les "Anglais" par le roi de France.


On ignore dans quelles circonstances le vicomté de Soule vit le jour. Il est probable que l'isolement du pays au coeur de la chaine pyrénéeenne a contribué à la constitution de cette seignerie joussant d'une autonomie et d'une allodialité de fait.

Selon Jaurgain, Guillaume-Fort, vicomte de Lavedan en partie, fut investi de la vicomté de Soule vers 1023 par Sanche-Guillaume, duc de Gascogne. Il est le premier vicomte de Soule connu.

Raymond-Guillaume, dit Salamace, deuxiéme vicomte de Soule, succéda à son pére vers 1040. Quelques années plus tard, vers 1058, Centulle IV le vieux, vicomte de Béarn, fut tué par des souletins et les beranais se préparerent à envahir la Soule. Raymond- Guillaume décida alors de se retirer sur ces terres de Lavedan. Pour ce faire, il devait passer pra le diocése d'Oloron. L'évéque de ce lieu, son cousin Etienne de Lavedan, en profita pour l'obliger à détacher la Soule d u diocése de Dax et à faire ainsi retour à ason diocése d'origine....

Vers 1078, il ( Raymond-Guillaume) signa un traité avec CentulleV le Jeune, vicomte de Beran, par lequel il s'engageait à le défendre contre tous, excepté le roi de Pampelune et comte de Gascogne, dont il se reconnaissait ainsi etre le vassal.

Guillaume-Raymond, dit Guillaume-Fort II, devint à la mort de son pére, vers 1085, le troisiémé vicomte de Soule. Le 18 septembre 1086, Guy-Geoffroy, duc de Gascogne, céda à Centulle V ses droits de suzerain sur la Soule et le vicomte de Beran somma alors Guillaume-Fort de venir lui rendre hommage à Navarrenx. Sur son refus, Centulle envahit la Soule et concéda le for d4oloron aux habitants de Montory.

A la mort de Centulle V, en 1090, Guillaume-Fort conclut une alliance avec le vicomte de Dax, dans le but de reconquerir les biens saisis par le vicomte de Bearn. La lutte fut sanglante et dura jusqu'en 1105, mais Guillame-Fort recouvra ses biens.

Avec Gassion, quatriéme vicomte de Soule, fils de Guillaume-Fort II auquel il succéda vers 1120, les liens avec la Vavarre se ressérrèrent. Il se mit au service d'Alphonse le Batailleur, roi de Pampelune et d'aragon (1104-1134), auquelil rendit hommage à Morlaas avec le comte de Bogorre en 1122 et qui lui donna la seignerie de Belorado en 1125, faisant de lui un ricombre. Les ricombres etaient les premiers dignitairesdu royaume, au dessus des chevaliers. Ils etaient membres du conseil du roi et avaient l'honneur de commander la cavalerie, composée de gentilshommes. Alphonse le batailleur batit un château en Soule; E. Goyheneche pense que s'est celui de Mauleon. Dans ce cas, il faut sans doute comprendre qu'il fortifia le chareau que existait deja, car il est probable qu'il en avait un à cet endroit, demeure de vicomtes de Soule, bati sur l'emplacement d'un ancien oppidum, lui-meme edifié sur une enceinte protohostorique.

Gassion fut le pére d'Auger I, cinquiéme vicomte de Soule, qui lui succéda et laissa la vicomté à sa mort à asa fille Navarre, sixiéme vicomtesse de Soule et femme d'Auger de Miramont. C'est à cette époque que la Soule passa sous la suzeraineté des anglais.




Le duc d'Aquitaine demeurait le suzerain des pays situés entre Loire et Pyrénées. A Guy-Geoffroy ( 1058-1086) succédérent Guillaume IX le troubadour (1086-1127) et Guillaume X (1127-1137). ce dernier qui avait fait de sa fille Alienor son héritiére, avait prié, avant de disparaitre, le roi de France de la marier.C'est ainsi qu'en 1137 Alienor épousait Louis, heritier du royaume de France, lui appottant en dot, avec le Poitou, l'Aquitaine et la Gascogne... Mais au cour de leur croisade en Palestine , la discorde s'installa entre les époux et , en 1152 Louis VII faisait annuler le mariage.


La meme année, Alienor épousait Henry Plantagenet, comte du Maine et d'Anjou, duc de Normandie et deux ans plus tard, celui-çi etait couronné roi d 'Angleterre, sous le nom de Henry II.

C'est ainsi que la Soule, comme l'Aquitaine et la Gascogne, devint vassale de l'Angleterre pour trois siecles. Les domaines du nouveau couple formait un etat englobant la moitié de la France. Les rois de France et d'Angleterre, jusque là rivaux, devinrent alors ennemis....

L'histoire de la soule de Jean-Marie Regnier




Publié dans xübera

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>