Orchestre National de Barbes....

Publié le par BIL XOKOA

Structure à géométrie plus que variable, l'Orchestre National de Barbès fait la synthèse de différents idiomes musicaux. Le Maghreb et l'afro-beat se retrouvent dans un joyeux mélange. Réjouissant.

Arramaitzaren 8an MusiKaren Egunean, 8 juin

Naissance de l'Orchestre National de Barbès au “New Morning en 1996. Depuis, cette joyeuse bande, mélange de musiciens nord africains, de portugais et de français d'en haut, d'en bas et d'à côté, sillonnent les scènes partout dans le monde. De ces 17 ans de tournée, certains membres retiendront le concert à Central Park pendant la finale de la Coupe du Monde en 98, d'autres le concert à la citadelle du Caire où le mufti a pour l'événement éclairé la mosquée, ou alors le festival de Cain dans la principauté Grolandaise , le bal de la rose à Monaco où la famille Grimaldi a eu la bonne idée de monter un bar sur scène avec serveurs pour boissons à volonté ou encore un joyeux moment dans un tipi géant sur les alpages du Jura, le Barbès Tour, l'émouvant premier concert en Algérie, à Constantine. La liste des souvenirs est, c'est évident, non exhaustive après 17 ans de tournée et plus de mille concerts, mais d'Oslo à Tarbes, de Londres à Montévideo les gens dansent et se laissent emporter par la french touch transmaghrebine du combo parisien.

Et au fait, pourquoi Barbès ? "Parce que Barbès est un bout d'Afrique égaré au pied du Sacré-Cœur. On y trouve du couscous et des poulets, des bars enfumés et des antennes paraboliques".

Orchestre National de Barbes....
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article